Autres émissions

L’épopée d’André Ampelas à la RATP (interview partie1) : l’innovation du passe Navigo

Eurêka ! Du déclic à l’invention

Emission présentée par Alexis
A écouter jeudi 28 novembre 2013 à 19h, et en archives (en bas de page)

Pour cette nouvelle émission sur les inventions, parcourons la fabuleuse aventure d’André Ampelas (interview partie 1) qui l’a mené à l’invention de la carte à puce sans contact dans le secteur des transports en commun pour remplacer le ticket magnétique, une innovation marquante utilisée également dans de nombreux domaines.

photo itw ratp andre ampelas 3

Toute une carrière à la RATP

Entré à la RATP juste après des études brillantes, André Ampelas est resté fidèle à l’établissement public jusqu’à son départ forcé en 2004. Amer, il nous raconte son éviction et en profite pour revenir sur son épopée et son ascension d’ingénieur jusqu’au poste de Directeur du Département des Systèmes d’Information et de Télécommunications.

Après 2004 où André Ampelas est remercié de la RATP, il continue en tant que consultant international pour la mise en place de nouvelles technologies aux quatre coins du monde.

Le passe navigo, une des célèbres innovations d’André Ampelas

Les innovations des transports en commun a conduit, André Ampelas et son équipe, à l’invention du passe Navigo.
Parcourez avec lui l’histoire du célèbre passe Navigo en Ile-de-France, une carte à puce sans contact, simple d’utilisation, qui remplacera entre autres la carte mensuelle bien connu sous le nom de « carte orange », pour permettre de voyager dans les transports publics en région parisienne.

Si « Navigo » est le nom d’usage utilisé par les Franciliens, le nom exact de la technologie est « Calypso ». André Ampelas évoque le succès de cette technologie « Calypso » à travers le monde. Historiquement, ce sont les villes Françaises d’Amiens et de Nice qui lancent « Caplypso » avant même Paris.

André Ampelas revient sur la collaboration qu’aura Roland Moreno, l’inventeur de la carte à puce (alors que l’homme est décédé l’année dernière, le 29 avril 2012).

Avec son équipe, André Ampelas a également mis au point d’autres innovations dans le secteur des transports collectifs comme la borne CIEL aux arrêts de bus qui informent de l’attente avant les prochains bus. Il évoque aussi l’automatisation des métros et des RER.

Participez au jeu d’OTORADIO (Attention : jeu terminé!)

En fin d’émission, participez au jeu-concours gratuit en répondant correctement à 2 questions sur l’interview d’André Ampelas.  Les 3 plus rapides bonnes réponses repartiront avec le remboursement de leur passe Navigo du mois de décembre 2013.

Comment participer ? Ecrivez vos réponses en commentaire de cet article (ci-dessous) en mentionnant correctement votre adresse email. Nous vous recontacterons par email si vous avez gagné.

(Ré)écoutez ou téléchargez l’émission :

itw ratp andre ampelas (montage 2 photos)

 

Ecoutez aussi la seconde partie de l’interview d’André Ampelas.

Alexis

novembre 28th, 2013

12 comments

12 Comments

  1. wagnber says:

    et dire qu’on l’appelait « Dédé l’Ampoule » en respect pour ses lumières…

  2. Andre Ampelas says:

    M Darrort procède par amalgames et réécrit l’histoire ….
    – Son « invention » (fonctionnant à distance et par infrarouge selon ses explications) n’a RIEN à voir avec Calypso, appelé NAVIGO à Paris (qui fonctionne « en proximité » et par radiofréquence).
    – Son invention est inadaptée au transport en commun : comment savoir (à distance !) qui a payé ?
    (…)

    Retrouvez la suite du commentaire de Monsieur Ampelas sur cette page

  3. alexis says:

    Merci Monsieur Pierre Darrort pour votre commentaire.
    Vous voyez que tous les messages sont bien publiés sans censure!
    Sachez que le terme d’ « inventeur » à André Ampelas a été un raccourci que j’ai peut-être maladroitement employé, sans que pour autant André Ampelas ne se revendique être l’inventeur dans l’interview. Il s’en explique d’ailleurs pendant l’interview. Cependant, nous n’avions pas votre vision qui permet de compléter les propos d’André Ampelas. Voici le lien vers votre brevet en commun avec M. Parienti publié en 1989.
    La discussion est ouverte…

  4. Darrort says:

    Curieux Monsieur Alexis que mon commentaire sur votre émission avec André Ampelas ne soit pas publié. Le propre d’un vrai journaliste n’est-il pas de vérifier ses sources ? Toute action tendant à supprimer une information qui dérange s’appelle de la censure et révèle un comportement bien peu courageux.

  5. Darrort says:

    Non ! André Ampelas n’est pas l’inventeur du Pass Navigo.
    Comme il le dit lui- même l’aventure à commencé à la RATP avant qu’il ne soit Directeur des systèmes d’information, et donc en charge de ces problèmes de péage. La RATP à déposé un brevet sous le titre « Procédé de péage à infrarouge sans contact par carte à mémoire, notamment pour moyen de transport, et dispositif de péage utilisant un tel procédé » en 1988, sous le N° 88 11758, dans lequel j’apparais comme inventeur avec Raoul Parienti de la société TICFIR qui mettra au point le prototype qui sera présenté pour validation à Christain Blanc en août 1992.
    En 1990, André Ampelas ne croyait absolument pas au système. Pour vendre mon invention, j’ai été obligé de faire un film de présentation du concept début 1992, film ( que je tiens à disposition) qui sera montré à Christian Blanc par son conseiller technique Laurent Meret. Christian Blanc me demandera de lui faire la démonstration d’août 92 à laquelle assistait , notamment André Ampelas. Séduit par le concept, mais prudent, Christian Blanc qui avait peur d’une opération « avion renifleur » chargera André Ampelas de vérifier la faisabilité industrielle du projet et lui demandera le plus grand secret sur son développement compte tenu des risques de non aboutissement – nous sommes au tout début de l’utilisation de la carte à mémoire, et personne à l’époque n’envisage de la faire fonctionner sans contact-. Le concept que j’ai développé était de supprimer les lignes de péage, en particulier dans le métro et le RER, et de payer son transport en validant à distance, tout en marchant, dans une zone libre de péage matérialisée par des peintures au sol et sur les murs ( voir la vidéo ). Le système se composait d’un boîtier émetteur à infrarouge ( compte tenu de la distance ) et d’une carte à mémoire, laquelle intégrait un porte monnaie électronique ( qui sera testé grandeur nature à La Plagne et inauguré en première mondiale, par Christian Blanc au XIII festival du film d’aventure). Le boîtier servait également de recherche d’itinéraires, de pager ( ancêtre du SMS ) et d’appel d’urgence. J’avais même imaginé d’y implémenter une régie publicitaire électronique qui aurait proposé des offres commerciales en fonction du lieu où l’on se trouvait. Les Directeurs des réseaux ferrés et les Directeurs Généraux de la RATP ne souhaitant pas supprimer les lignes de péage par peur d’augmenter la fraude, l’infrarouge sera abandonné (pas de nécessité d’avoir une grande distance entre la carte à puce et la balise de péage ) c’est le NFC ( courte distance d’émission) qui sera choisi par les techniciens d’André Ampelas pour le Pass Navigo.
    En bref, André Ampelas s’est contenté de reprendre le projet pour en durcir techniquement le prototype et l’industrialiser, ce qui n’est j’en conviens pas une mince affaire, mais désolé, il n’en est pas l’inventeur !
    Je me tiens à votre disposition pour vous fournir toutes preuves et témoignages que vous jugeriez utiles.
    Je souhaiterai que le postcast soit modifié pour tenir compte des éléments que je vous ai fourni.

  6. Annette Meade says:

    mon commentaire est court, André est un génie, il casse les noix avec une bouteille.
    Mes félicitations pour son success et genialité

    Annette

  7. alexis says:

    Bravo Marcelin ! Tu es le 2ème gagnant.
    Il reste encore une chance pour les retardataires !

  8. Marcelin P says:

    houra !!! j’ai les 2 reponses (XX pour cent et XXXXX francs)
    tres sympa l’emission marcelin

    Réponse d’OTORADIO :
    2 réponses justes aussi! C’est gagné!
    Les réponses ont été masquées car il reste un dernier abonnement passe Navigo à gagner pour le plus rapide !

  9. alexis says:

    Félicitation Marie-Pierre ! Tu es la première gagnante.
    Il reste encore 2 prix d’abonnement mensuel à gagner. Ecoutez les rediffusions des émissions pour cela.

  10. Marie-Pierre says:

    Bonjour Alexis,
    Je viens d’écouter la rediffusion.
    Voici mes réponses pour le jeu :
    * […]F pour l’abonnement zone 1 à 8
    * […]% pour les tickets démagnétisés
    Ai-je gagné?

    Réponse d’OTORADIO : Bingo! 2 réponses justes!
    Les 2 réponses ont été volontairement cachées pour que d’autres auditeurs puissent encore jouer.

  11. alexis says:

    Les lots sont encore en jeu lors des rediffusions.
    Romain, il faut me donner les réponses aux 2 questions pour participer !
    3 gagnants max aux 3 plus rapides !

  12. Romain says:

    Hello à tous. Personne a participer ?

    Alors du coup je laisse mon commentaire, en espérant être tiré au sort.

    Merci et @ bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *