Les résultats des élections municipales à Paris – Banlieue Sud (94 et 92)


Retour sur le premier tour des élections municipales 2014 en banlieue sud de Paris

Emission politique locale, présentée par Alexis – jeudi 27 mars à 22h30 (1ère partie sur le 75 et 92) et vendredi 28 mars à 20h30 (2è partie sur le 94) – Disponible en archive

Ecoutez les résultats des Municipales 2014 dans les Hauts-de-Seine (partie 1/2)

Ecoutez les résultats des Municipales 2014 dans le Val-de-Marne (partie 2/2)

Dimanche 23 mars 2014 : 1er tour des élections municipales 2014

electionsmunicipales20143Retour sur les résultats des élections municipales 2014 dans le Val-de-Marne (94), les Hauts-de-Seine (92) et Paris (75). Statistiques des départements.
Le premier tour sera-t-il suffisant ou y aura-t-il un second tour à Arcueil, Montrouge, Cachan, Bagneux, Malakoff… ?
A Gentilly, L’Haÿ-les-Roses, Valenton, le Maire sera, à coup sûr, connu dès le 1er tour en raison de la présence de 2 candidats.

Réactions des candidats dans l’émission 

Ecoutez les premières réactions des élus :
Catherine Margaté, réélue Maire de Malakoff,
Emmanuelle Jannès, élu d’opposition à Malakoff,
Thierry Didier et Alfred Spehner, candidats présents au second tour à Cachan,
Boris Gillet, élu d’opposition à Montrouge,
Daniel Breuiller, réélu Maire d’Arcueil,
Denis Truffaut, élu d’opposition FN à Arcueil

Photo du 1er conseil municipal d’Arcueil (à rajouter)

Les principaux résultats dans le Val-de-Marne (94) et dans les Hauts-de-Seine (92)

L’ABC des villes (entre parenthèses : le nombre de listes au premier tour)

Panneau-elections-2014A comme Arcueil (5 listes)

Daniel Breuiller est facilement réélu avec 62% des voix (55% en 2008). Les opposants se partagent 3 sièges chacun : pour la liste de Dominique Jacquin (Centre-droit) avec 17%, et pour la liste FN de Denis Truffaut avec 16% des voix. Pour la première fois à Arcueil, des élus du Front National siègeront au conseil municipal. Les autres listes : LO (3%) et POI (2%)

B comme Bagneux ou Bourg-La-Reine (4 listes)

Plébiscite pour la Maire sortante Marie-Hélène Amiable réélue avec près de 61% au premier tour.

Le duel face à Olivier Sueur, qui a obtenu environ 31%, a tourné largement à l’avantage de la liste d’union à gauche, malgré une campagne très active du candidat UMP-UDI. Les 2 autres listes (LO et POI) obtiennent chacune 2%. Ce sont les chiffres estimés et annoncés lors de la proclamation des résultats en direct de la salle Léo Ferré ce dimanche soir. Ils seront affinés et officialisés dans la nuit.

A Bourg-La-Reine, 3 listes en passe de se maintenirJean-noël Chevreau (UDI), le Maire (depuis 1991) est en ballotage très favorable pour le second tour dimanche 30 mars. Il obtient 48% des voix avec un taux de participation particulièrement élevé par rapport aux autres communes (60%). Il affrontera le socialiste Denis Peschanski avec 36% et la liste divers droite Henri Thelliez (divers droite) avec 11%, susceptible de se maintenir. La liste du Front de Gauche (6%) n’atteint pas le cap des 10% pour se maintenir.

C comme Cachan, Châtillon (3 listes) ou Clamart (4 listes)

Second tour en vue à Cachan, le député-Maire socialiste arrive en tête avec 46% devant Alfred Spehner (UMP-UDI) 28% et Thierry Didier (gauche dissidente) avec 27%
Réponse du maintien de la liste de Thierry Didier à midi ce lundi 24 mars après le vote des militants

Pas de second tour à Châtillon comme en 2008 : Jean-Pierre Schosteck réélu facilement avec 56% des voix devant la socialiste Martine Gouriet (36%, 7 sièges). Blanche Doucet (FN) avec  7% sera la dernière élue d’opposition .

L’UMP récupère la mairie de Clamart. Après une alternance PS durant deux mandats (2001 /2014), le Parti Socialiste par son candidat, Pierre Ramognino, successeur du Maire sortant Philippe Kaltenbach, subit une lourde défaite avec 33% contre 54% à Jean-Didier Berger, (liste UMP-UDI) élu Maire dès le premier tourVanessa Jérôme (EELV) obtient 2 sièges avec 11% et  la liste de Sofiane Youssaf (sans étiquette) 2%.

F comme Fresnes (4 listes)

Quadrangulaire confirmé au second tour : pas d’alliance. Les 4 listes atteignent le taux minimal de 10% et se maintiennent toutes les 4.
Le Député socialiste et Maire sortant Jean-Jacques Bridey (liste d’union à gauche) est en tête avec 38% (mais il avait été élu dès le 1er tour en 2008 avec 54% des voix)
– Frédéric Pradier, conseiller municipal (UDI) est deuxième avec 28%
– l’UMP de Georges Kibong Amira obtient 23% des voix.
– La liste divers gauche de Kaddour Metir, élu de l’opposition a 11%

G comme Gentilly (2 listes)

Sans surprise, la Maire sortante, Patricia Tordjman est réélue avec 68% des voix et 28 sièges contre 32% et 5 sièges pour la liste UMP de Benoît Crespin

H comme L’Haÿ-Les-Roses (2 listes)

C’est la première fois dans l’agglomération de Val-de-Bièvre qu’un Maire de droite est élu .
Pierre Coilbault, le Maire socialiste sortant avec 46%, est battu par Vincent Jeanbrun, élu nouveau maire UMP de L’Haÿ-Les-Roses avec 54% des voix.

K comme Le Kremlin-Bicêtre (6 listes)

Le MoDem, en position de se maintenir au second tour, s’associe à la candidature UMP-UDI, qui affrontera le Maire sortant à gauche. 
Les 2 listes arrivant en tête s’affrontent au second tour dimanche 30 mars 2014.
Le Député et Maire sortant Jean-Luc Laurent (Président du MRC) arrive en tête avec 42% des voix (mais perd 16 points par rapport à 2008). Il peut compter sur l’alliance avec Europe Ecologie Les Verts pour le second tour (7.5% des voix au premier tour)
Arnaud Weber-Guillouet (UMP) avec 30% des voix peut potentiellement atteindre le score du Maire sortant au premier tour grâce à son alliance avec le centriste Saïd Hassani (MoDem) avec 12% des voix (au 1er tour).

M comme Malakoff (5 listes) ou Montrouge (4 listes)

A Malakoff, Catherine Margaté réélue avec 68% et à Montrouge,  Jean-Loup Metton réélu avec 62% : les Maires sortants ont triomphé dès le 1er tour malgré la présence de plusieurs listes d’opposition :

Sans présence du candidat UMP à Malakoff, c’est Emmanuelle Jannès (liste centre-gauche-écologiste) qui arrive en deuxième position avec 18% (3 sièges) et Stéphane Tauthui (divers droite) récupère le dernier siège. Les listes LO et POI ont respectivement 3% et 2%

A Montrouge : revers cinglant pour le socialiste Joaquim Timoteo, sa liste d’union à gauche ne rassemble que 29% (contre 38% au premier tour et 40% au second tour en 2008 pour le candidat PS Wilfried Vincent). Boris Gillet sera le dernier conseiller d’opposition (sa liste a obtenu 7%). La liste POI recueille 2% des voix.

P comme Périgny (1 liste)

A Périgny, pas de stress pour le Maire sortant, Georges Urlacher (UMP) puisqu’il était le seul candidat de la commune.  Conclusion, il est réélu avec 100% des voix (abstention de 50%) comme en 2008. Même constat à Bonneuil-sur-Marne où Patrick Doucet, le Maire sortant était l’unique candidat à se présenter.

V comme Vanves (4 listes) ou Valenton (2 listes)

A Valenton, François Baud, la Maire est réélue (57%) avec près de 400 voix de plus que Metin Yavuz (sans étiquette) qui obtient 43% et 7 sièges.

A Vanves, Bernard Gauducheau (UDI-UMP) est réélu dès le premier tour avec 61%. Les 3 autres listes à gauche se partagent les restes : PS (4 sièges avec 24%), EELV (1 siège avec 10%) et FDG (1 siège avec 6%)

Retrouvez les résultats des municipales 2008 dans ces villes – et – le second tour des Municipales 2014 en banlieue sud de Paris


A propos de Alexis

Président - Fondateur d'OTORADIO et de l'association Radioweb Banlieue Sud, Depuis 2006, présente Culture & Découverte et diverses émissions (locale, politique, voyages, sciences) Animation également des émissions exceptionnelles en direct et en public (jeu radio, fête, salon, festival)

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.