Emission politique

Les résultats des élections municipales à Paris – Banlieue Sud (94 et 92)

Retour sur le premier tour des élections municipales 2014 en banlieue sud de Paris

Emission politique locale, présentée par Alexis – jeudi 27 mars à 22h30 (1ère partie sur le 75 et 92) et vendredi 28 mars à 20h30 (2è partie sur le 94) – Disponible en archive

Ecoutez les résultats des Municipales 2014 dans les Hauts-de-Seine (partie 1/2)

Ecoutez les résultats des Municipales 2014 dans le Val-de-Marne (partie 2/2)

Dimanche 23 mars 2014 : 1er tour des élections municipales 2014

electionsmunicipales20143Retour sur les résultats des élections municipales 2014 dans le Val-de-Marne (94), les Hauts-de-Seine (92) et Paris (75). Statistiques des départements.
Le premier tour sera-t-il suffisant ou y aura-t-il un second tour à Arcueil, Montrouge, Cachan, Bagneux, Malakoff… ?
A Gentilly, L’Haÿ-les-Roses, Valenton, le Maire sera, à coup sûr, connu dès le 1er tour en raison de la présence de 2 candidats.

Réactions des candidats dans l’émission 

Ecoutez les premières réactions des élus :
Catherine Margaté, réélue Maire de Malakoff,
Emmanuelle Jannès, élu d’opposition à Malakoff,
Thierry Didier et Alfred Spehner, candidats présents au second tour à Cachan,
Boris Gillet, élu d’opposition à Montrouge,
Daniel Breuiller, réélu Maire d’Arcueil,
Denis Truffaut, élu d’opposition FN à Arcueil

Photo du 1er conseil municipal d’Arcueil (à rajouter)

Les principaux résultats dans le Val-de-Marne (94) et dans les Hauts-de-Seine (92)

L’ABC des villes (entre parenthèses : le nombre de listes au premier tour)

Panneau-elections-2014A comme Arcueil (5 listes)

Daniel Breuiller est facilement réélu avec 62% des voix (55% en 2008). Les opposants se partagent 3 sièges chacun : pour la liste de Dominique Jacquin (Centre-droit) avec 17%, et pour la liste FN de Denis Truffaut avec 16% des voix. Pour la première fois à Arcueil, des élus du Front National siègeront au conseil municipal. Les autres listes : LO (3%) et POI (2%)

B comme Bagneux ou Bourg-La-Reine (4 listes)

Plébiscite pour la Maire sortante Marie-Hélène Amiable réélue avec près de 61% au premier tour.

Le duel face à Olivier Sueur, qui a obtenu environ 31%, a tourné largement à l’avantage de la liste d’union à gauche, malgré une campagne très active du candidat UMP-UDI. Les 2 autres listes (LO et POI) obtiennent chacune 2%. Ce sont les chiffres estimés et annoncés lors de la proclamation des résultats en direct de la salle Léo Ferré ce dimanche soir. Ils seront affinés et officialisés dans la nuit.

A Bourg-La-Reine, 3 listes en passe de se maintenirJean-noël Chevreau (UDI), le Maire (depuis 1991) est en ballotage très favorable pour le second tour dimanche 30 mars. Il obtient 48% des voix avec un taux de participation particulièrement élevé par rapport aux autres communes (60%). Il affrontera le socialiste Denis Peschanski avec 36% et la liste divers droite Henri Thelliez (divers droite) avec 11%, susceptible de se maintenir. La liste du Front de Gauche (6%) n’atteint pas le cap des 10% pour se maintenir.

C comme Cachan, Châtillon (3 listes) ou Clamart (4 listes)

Second tour en vue à Cachan, le député-Maire socialiste arrive en tête avec 46% devant Alfred Spehner (UMP-UDI) 28% et Thierry Didier (gauche dissidente) avec 27%
Réponse du maintien de la liste de Thierry Didier à midi ce lundi 24 mars après le vote des militants

Pas de second tour à Châtillon comme en 2008 : Jean-Pierre Schosteck réélu facilement avec 56% des voix devant la socialiste Martine Gouriet (36%, 7 sièges). Blanche Doucet (FN) avec  7% sera la dernière élue d’opposition .

L’UMP récupère la mairie de Clamart. Après une alternance PS durant deux mandats (2001 /2014), le Parti Socialiste par son candidat, Pierre Ramognino, successeur du Maire sortant Philippe Kaltenbach, subit une lourde défaite avec 33% contre 54% à Jean-Didier Berger, (liste UMP-UDI) élu Maire dès le premier tourVanessa Jérôme (EELV) obtient 2 sièges avec 11% et  la liste de Sofiane Youssaf (sans étiquette) 2%.

F comme Fresnes (4 listes)

Quadrangulaire confirmé au second tour : pas d’alliance. Les 4 listes atteignent le taux minimal de 10% et se maintiennent toutes les 4.
Le Député socialiste et Maire sortant Jean-Jacques Bridey (liste d’union à gauche) est en tête avec 38% (mais il avait été élu dès le 1er tour en 2008 avec 54% des voix)
– Frédéric Pradier, conseiller municipal (UDI) est deuxième avec 28%
– l’UMP de Georges Kibong Amira obtient 23% des voix.
– La liste divers gauche de Kaddour Metir, élu de l’opposition a 11%

G comme Gentilly (2 listes)

Sans surprise, la Maire sortante, Patricia Tordjman est réélue avec 68% des voix et 28 sièges contre 32% et 5 sièges pour la liste UMP de Benoît Crespin

H comme L’Haÿ-Les-Roses (2 listes)

C’est la première fois dans l’agglomération de Val-de-Bièvre qu’un Maire de droite est élu .
Pierre Coilbault, le Maire socialiste sortant avec 46%, est battu par Vincent Jeanbrun, élu nouveau maire UMP de L’Haÿ-Les-Roses avec 54% des voix.

K comme Le Kremlin-Bicêtre (6 listes)

Le MoDem, en position de se maintenir au second tour, s’associe à la candidature UMP-UDI, qui affrontera le Maire sortant à gauche. 
Les 2 listes arrivant en tête s’affrontent au second tour dimanche 30 mars 2014.
Le Député et Maire sortant Jean-Luc Laurent (Président du MRC) arrive en tête avec 42% des voix (mais perd 16 points par rapport à 2008). Il peut compter sur l’alliance avec Europe Ecologie Les Verts pour le second tour (7.5% des voix au premier tour)
Arnaud Weber-Guillouet (UMP) avec 30% des voix peut potentiellement atteindre le score du Maire sortant au premier tour grâce à son alliance avec le centriste Saïd Hassani (MoDem) avec 12% des voix (au 1er tour).

M comme Malakoff (5 listes) ou Montrouge (4 listes)

A Malakoff, Catherine Margaté réélue avec 68% et à Montrouge,  Jean-Loup Metton réélu avec 62% : les Maires sortants ont triomphé dès le 1er tour malgré la présence de plusieurs listes d’opposition :

Sans présence du candidat UMP à Malakoff, c’est Emmanuelle Jannès (liste centre-gauche-écologiste) qui arrive en deuxième position avec 18% (3 sièges) et Stéphane Tauthui (divers droite) récupère le dernier siège. Les listes LO et POI ont respectivement 3% et 2%

A Montrouge : revers cinglant pour le socialiste Joaquim Timoteo, sa liste d’union à gauche ne rassemble que 29% (contre 38% au premier tour et 40% au second tour en 2008 pour le candidat PS Wilfried Vincent). Boris Gillet sera le dernier conseiller d’opposition (sa liste a obtenu 7%). La liste POI recueille 2% des voix.

P comme Périgny (1 liste)

A Périgny, pas de stress pour le Maire sortant, Georges Urlacher (UMP) puisqu’il était le seul candidat de la commune.  Conclusion, il est réélu avec 100% des voix (abstention de 50%) comme en 2008. Même constat à Bonneuil-sur-Marne où Patrick Doucet, le Maire sortant était l’unique candidat à se présenter.

V comme Vanves (4 listes) ou Valenton (2 listes)

A Valenton, François Baud, la Maire est réélue (57%) avec près de 400 voix de plus que Metin Yavuz (sans étiquette) qui obtient 43% et 7 sièges.

A Vanves, Bernard Gauducheau (UDI-UMP) est réélu dès le premier tour avec 61%. Les 3 autres listes à gauche se partagent les restes : PS (4 sièges avec 24%), EELV (1 siège avec 10%) et FDG (1 siège avec 6%)

Retrouvez les résultats des municipales 2008 dans ces villes – et – le second tour des Municipales 2014 en banlieue sud de Paris

Alexis

avril 3rd, 2014

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *