News

Pourquoi les Maires démissionnent-ils avant la fin de leur mandat ?

Pourquoi les Maires démissionnent-ils avant la fin de leur mandat ?

En 2016, les Maires de Montrouge, Malakoff, Arcueil et Cachan viennent de démissionner.
Suite et fin du 1er article : Démission du Maire ou comment préparer les prochaines élections

Pourquoi les Maires démissionnent-ils?

A cette question, il y a 2 réponses : l’une officielle, l’autre stratégique.
Officiellement, il s’agit d’un choix personnel indiscutable (non-cumul des mandats, santé).
Mais ces démissions sont si souvent systématiques qu’elles sont aussi stratégiques. Regardez votre ville. Si cela ne se produit heureusement pas dans la majorité des cas, il existe une dizaine d’exemples dans les Hauts-de-Seine (92) et dans le Val-de-Marne (94), et quel que soit le parti politique :
Comme à Bagneux, Nanterre, Vitry-sur-Seine et Valenton (Parti Communiste Français), à Orly (divers gauche), à Maisons-Alfort et Saint-Cloud (Les Républicains), à Meudon et Vincennes (Centre-droit)… Et qu’en est-il de votre ville?

A quel âge les Maires ont-ils eu leur dernier mandat ?

Pour des départs pour raisons de santé, intéressons-nous à l’âge des Maires pour se rendre compte, d’une, de la longévité de la mandature, de deux, d’un âge de 60 ans ou plus (et même pour trois d’entre eux de plus de 75 ans).

  • MAIRES D’ARCUEIL :
  • MAIRES DE CACHAN :
    • Jacques Carat : Maire de 1953 à 1998, avait 76 ans en 1995
    • Jean-Yves Le Bouillonnec : Maire de 1998 à 2016, avait 64 ans en 2014
  • MAIRES DE MALAKOFF:
    • Léo Figuères : Maire de 1965 à 1996, est réélu à 77 ans en 1995
    • Catherine Margaté : Maire de 1996 à 2016, est réélue à 68 ans en 2014
  • jean-loup-mettonMAIRES DE MONTROUGE :
    • Henri Ginoux : Maire de 1958 à 1994, réélu à 80 ans en 1989, décède en 1994
    • Jean-Loup Metton (photo ci-contre), Maire de 1994 à 2016, est réélu à 64 ans en 2014

Et vous, que pensez-vous si une loi fixe un âge limite pour se représenter * aux élections municipales, législatives… sauf exception comme l’absence de candidat ?

* Uniquement dans le cas d’une réélection, pas de limite d’âge pour une première élection

Pour ou contre une limite d'âge pour se représenter aux élections?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Quel est l’enjeu d’une démission d’un Maire ?

On peut se poser la question « Pourquoi les Maires se représentent-ils avant de démissionner? ».

N’ont-ils pas assez mesuré l’engagement nécessaire, ont-ils été trop confiants sur la charge de travail? Sûrement pas, il s’agit là d’hommes politiques rompus à l’exercice.

Eux qui ont construit toute une carrière politique, on ne peut pas non plus les considérer comme arrivistes (sauf s’il y a malversation ce qui n’est pas le cas de ces démissionnaires). A la rigueur, l’ambition peut l’emporter pour se représenter une énième fois.

En fait, l’hypothèse est qu’il s’agit d’une combine politicienne permise par la loi.
Le nouveau Maire est alors désigné à la majorité lors du conseil municipal acquise à la cause du Maire démissionnaire. Ainsi, elle permet d’élire naturellement et facilement un fidèle adjoint au Maire pour poursuivre l’action.
Le nouveau représentant de la commune n’a cependant pas été élu par ses concitoyens qui ont élu la tête de liste comme Maire aux dernières élections.
Par cette passation de pouvoir en douceur, l’adjoint bénéficie d’un avantage considérable en vue des prochaines échéances électorales.

Sans cela, l’adjoint manque de notoriété. Grâce à cette nouvelle visibilité, le nouveau Maire peut plus facilement devenir populaire. Il a ainsi plus d’opportunités de faire bonne figure devant les habitants que ses opposants. Pour les adversaires politiques, ces manœuvres politiciennes paraissent comme dérangeantes et inégales.

En résumé, si le Maire est certain de ne pas se représenter, il démissionne et nomme son fidèle bras droit (son 1er adjoint par exemple) qui sera la future tête de liste aux prochaines élections. Cela permet de préparer le terrain, de se faire connaître, et ceci en totale intégrité et bienséance car cela est permis, même si la manœuvre est peu démocratique.

Cela n’est bien sûr pas source de victoire assurée aux prochaines élections municipales… sauf que je n’ai pas trouvé d’exemple !

Quelques pistes pour changer les règles

Enfin, voici quelques idées pour respecter une éthique de la fonction politique, pour renouveler la classe politique et redonner confiance en la politique.

cumul-des-mandats-le-senat-gagne-une-manche_reference

– Première solution déjà abordée (voir plus haut), définir un âge limite pour se représenter à une élection.
Instaurer une durée maximale ou un nombre de mandats de Maire, Député…
– Le non-cumul des mandats (une promesse tenue du Président de la République François Hollande)
– Prendre en compte les votes blancs pour réduire le taux d’abstention
– La représentation des élus par rapport aux votes
– Des élections anticipées pour un départ anticipé (Maire démissionnaire)

 

Etes-vous pour ces propositions (6 choix possibles) ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

 

Précision : L’élection du Maire se fait par un vote au conseil municipal. La tête de liste est élue naturellement puisque sa liste, en arrivant première aux élections, possède la majorité.

Alexis

décembre 7th, 2016

3 comments

3 Comments

  1. Alexis says:

    Réactions sur Twitter (3)

  2. Alexis says:

    Réactions sur Twitter (2)

  3. Alexis says:

    Réactions sur Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *