News

nouvel album MAP « les bronzés font du chti » Ministère des affaires populaires

Bienvenue chez les ch’tis avec le dernier album du groupe MAP

MAP, groupe de rap engagé mêlant sonorités orientales et bal musette.

rappeurs-said-et-hk-mapred

Le Ministère des Affaires Populaires (MAP) est enfin de retour avec un nouvel album, Les bronzés font du ch’ti (2009), aussi marquant que le premier, Debout là D’dans (2006).

Le second album manifeste les mêmes valeurs, à l’affiche dès le premier titre de l’album MAP Le retour qui débute avec un extrait d’un témoignage d’un militant ouvrier. Le ton est donné.

MAP s’exprime sans censure sur les sujets sensibles et politiques. Les textes percutants, signés au second degré, revendique le respect des peuples. MAP garde sa verve libre, engagé et satirique. Les humanistes MAP ne se laissent pas manipuler et combattent les injustices. Ils écrivent leurs pensées sur la France. Inspiré par une actualité chaude, irrécupérable politiquement (dans le 1er album, il dénonçait la gauche caviar de Lille…), les rappeurs ne se sont pas s’assagis. Ils ont la rage,  tout le monde y passe (même la fête de l’huma) avec une mention spéciale au gouvernement avec en chef de file, le ministre Hortefeux et le président Sarkozy.

Musicalement toujours ancrés dans les origines cosmopolites, la musique de MAP est rythmé et dansant. Des rythmes orientaux et des passages en arabe comme dans les chansons (avec un coeur) « Chouffou ma sar » ou « Palestine ».

concert-groupe-map

Sélection des paroles du second album :

  • “ Vas-y, télécharge, si tu n’as pas d’euro”  dans le titre Les Bronzés font du ch’ti
  • “ Combien ça coute, le mépris, le suicide d’un ouvrier, certainement pas autant qu’un parachute doré”  dans Combien ça coûte l’indifférence
  • “ A l’âge de 7 – 8 ans, j’avais des problèmes gastronomiques, à la cantine de l’école, je voulais pas manger de cochon, ma maîtresse me disait, c’est quoi ces manières islamiques, tu vas me manger tes 12 tranches de jambon, un jour je lui ai répondu, vous allez bruler en enfer, et bien toi tu feras un CAP, comme tes frères, faut dire que ma maîtresse, c’était pas une grande visionnaire, je suis pas allé en CAP, j’ai fait chômeur comme mon père ”  dans Gduferavek
  • “ Ma mère voulait que je devienne instituteur, mais j’ai pas inventé l’eau chaude, ni le fil à couper le beurre, Alors j’ai choisi un job pour les cancres, un vrai métier de branque, profession saltimbanque ”  dans Profession saltimbanque
  • “ Ecoute Skyrock, si tu veux du rap de grand frère (…)  Témoin de mon époque, je dénonce la raclure, dans ma ligne de mire,  » l’écrevure  » comme Enrico, le torchon Charlie hebdo, et la racaille Place Beauvau ” dans Faudra faire avec

MAP, c’est l’autodérision et la force de la caricature (Profession saltimbanque I et II, Gduferavek). A noter aussi cette drôle de parodie de l’émission de Jacques Martin « L’école des fans » avec un petit enfant nommé Nicolas (intermède Bon Dimanche Sous Vos Applaudissements)

Les rappeurs Said et HK ont invité d’autres personnalités pour les accompagner :
Appelle-moi camarade avec  la rappeuse en featuring Keny Arkana
Salutations révolutionnaires avec bien sur Mouss et Hakim (Origines Contrôlées), qui font souvent une apparition lors de leurs concerts
Jeanne Moreau lit une lettre, touchante, ouverte au ministre de l’immigration dans Un air de révolution

Saïd et H.K font des dédicaces à leurs potes, Mouss et Hakim, dans Profession saltimbanque II «je suis motivé, motivé, comme dirait les frangins». Mais aussi à Abd Al Malic (Faudra faire avec), ou encore à NTM avec le célèbre « Qu’est-ce qu’on attend pour… ». Et même des références à eux, à leur premier album.

MAP en concert

La tournée 2010 démarre en mars. Toutes les dates sur le site officiel de MAP.
A Paris : le vendredi 2 avril à l’Elysée Montmartre

Voici les photos de MAP lors de leur dernier concert dans le Val-de-Marne : le 21 juin au festival de Valenton Carnavalenton 2009

Un cadre difficile pour MAP. Le groupe effectue quelques balances devant le public, juste avant leur concert. Ce n’est pas la meilleure préparation, et ça ne sera surement pas leur plus grand souvenir.  Des débordements gâchent la fête. Des jeunes Valentonais lancent des pétards sur la scène pendant leur concert. Le rappeur HK prend quelques minutes pour s’expliquer en plein concert avec les jeunes, qui veulent voir les chanteurs locaux qui doivent passer après eux. Le concert continue mais il est écourté, il n’y a pas de rappel. La tradition du groupe de descendre de la scène pour danser avec le public est tout de même perpétré avec H.K (qui revient sur ce concert dans une future interview avec son nouveau groupe HK & Les Saltimbanks).

Alexis

février 20th, 2010

4 comments

4 Comments

  1. Pingback: La rentrée d’OTORADIO : émission spéciale

  2. Pingback: Fête de la musique dans le Val-de-Marne et le sculpteur Hétier

  3. Pingback: Fête de la musique arcueil cachan bagneux 2009

  4. Pingback: Ministère des Affaires Populaires, interview du groupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *