Culture & Découverte

histoire du folk – C&D 174 (début)

L’historique du folk

Archives de l’émission Culture & Découverte du 30 avril 2008 – Spéciale folk

Conférence-concert « Itinéraires du folk de Bob Dylan à Ben Harper »

1ère partie et deuxième partie (et ici : la suite et la fin de la conférence-concert sur le folk)

Découverte de la musique folk à travers la conférence et le concert à la bibliothèque – discothèque de Cachan du 19 avril, avec la participation de Caroline Daparo (au chant) et Emmanuel Fontaine (à la guitare), 2 ex-membres du groupe Rose Carbone

Conférence animée par Laurent Houssard (documentaliste à la médiathèque)

  • Ecouter la première partie de l’histoire du folk :

De Bob Dylan à Woodstock (1961-1969)

Pourquoi toutes les histoires du folk font-elles systématiquement remonter l’explosion du folk à Bob Dylan dans les années 60 ?
Jusqu’en 1965, le folk américain était le fait d’une avant-garde urbaine « progressiste » (dont Joan Baez était une figure emblématique), qui puisait son inspiration aux sources des musiques de collectage (field recordings).
Dylan permet au genre de rencontrer un public plus large grâce au succès de The Freewheeling (1963). Plus tard, Bob Dylan et Joan Baez apparaîtront en vedettes du festival de Woodstock en 1969, apogée du mouvement.
Description de Bob Dylan : baroudeur, mythoman, compositeur, ses premiers succès dont « Blowin’ In The Wind » …
Interprétation de ce titre « Blowin’ In The Wind » de Bob Dylan, par Caroline (chanteuse) et Emmanuel (guitariste)
Un autre tube interprété en live …

 

  • Ecouter la deuxième partie de l’histoire du folk :

L’internationalisation du mouvement et l’émergence des songwriters (1969-1989)

Tandis qu’une partie des musiciens folk tentent de renouveler leur inspiration par des fusions avec d’autres genres musicaux (rock, rock progressif, parfois jazz et hard rock), un mouvement inverse cherche au contraire à renouer avec des musiques plus traditionnelles, locales ou régionales. Ces chansons enrichissent ainsi le catalogue de nombreux labels folks.
Une « troisième voie », peut-être la plus originale, est explorée par une nouvelle génération d’artistes qui se réclament du songwriting : ils incorporent le folk dans la variété chantée.
Ces auteurs anglais, américains, français, canadiens vont rencontrer de larges succès, parfois bien au-delà de leurs frontières, parfois aussi en s’associant à des artistes de la scène world, alors en pleine émergence.

Interprétation de Carole et Emmanuel dans la deuxième partie :
– reprise édulcorée en version française par Hughes Aufray d’une chanson originale de Bob Dylan en anglais
– Le bouvier de Malicorne
– un titre de Tracy Chapman

 

Ecouter la suite et la fin de l’histoire du folk et l’interview de la chanteuse folk et guitariste folk

Alexis

avril 30th, 2008

No comments

Comments are closed.