Municipales 2020 : A Valenton (94), les communistes jouent gros. A Gentilly, les communistes bien partis.


Les villes communistes du Val-de-Marne qui pourraient basculer…

Valenton : le centenaire communiste a du plomb dans l’aile.

Tout un symbole, la ville communiste de Valenton n’a jamais connu un autre maire depuis la création du Parti Communiste Français en 1920. Et pourtant, l’alternance pourrait avoir lieu lors du centenaire.

Le candidat communiste doit faire face à une triangulaire au second tour, et est surtout arrivé derrière son adversaire principal politique.

Qui veut prendre sa place ? 3 hommes
De gauche à droite : Laurent Périchon (PCF), Metin Yavuz (divers centre) et Guillaume Ahizi Elliam (divers gauche) visent le fauteuil de la maire communiste Françoise Baud

Comme au premier tour ?

Le long entre-deux-tours (15 semaines dues à la pandémie du coronavirus) n’a pas changé la configuration du second tour des élections municipales à Valenton.

Le choix se fera entre les 3 candidats déjà présents au 1er tour et qui a vu le candidat d’opposition Metin Yavuz arrivé en tête avec 42% devant le candidat Laurent Périchon (2ème à 38%) pourtant soutenu par la maire en place dans ce bastion communiste vieux de 100 ans. Valenton baptisé depuis longtemps le Petit Kremlin n’aura en effet jamais vu d’alternative et ce depuis le congrès de Rennes en 1920.

L’enjeu et la pression est donc de taille pour l’équipe sortante qui risque de voir cette ville basculée dans les mains du jeune entrepreneur de 44 ans actuellement conseiller départemental depuis 2015.

Lors de la précédente campagne en 2014, ce dernier avait perdu la mairie (43% contre 57%) face à la maire Dominique Baud rassemblant la gauche.

Mais cette fois-ci, le candidat et 1er adjoint Laurent Périchon ne semble pas faire l’unanimité et n’a pas réussi l’union de la gauche. Le 3ème candidat Guillaume Ahizi Elliam, conseiller municipal d’opposition, avec 19 % a choisi de se maintenir après des tractations avec la majorité municipale. Des postes d’adjoints et de conseillers en échange d’un ralliement, tel a été l’objet de ces discussions qui n’ont finalement pas abouti.

Sans changement par rapport au premier tour, la seule incertitude majeure est le taux de participation (34% au premier tour). Metin Yavuz part favori pour le second tour à moins que les communistes grappillent des voix à gauche et mobilise après le taux record de l’abstention du premier tour dû au coronavirus.

Au-delà d’une ville, qu’en est-il du département du Val-de-Marne qui perd peu à peu son empreinte et ses bastions communistes au risque de disparaître de l’échiquier politique?

A Valenton, comme à Villeneuve-Saint- Georges (avec la maire sortante Sylvie Altman), à Champigny-sur-Marne (avec le maire sortant Christian Fautré), à Choisy-le-roi, les candidats communistes sont devancés.

A Choisy-Le-Roi, le sort semble scellé pour le maire sortant communiste Didier Guillaume arrivé 2ème (à 29% des voix). Sans ralliement au second tour, il est en ballottage très défavorable face à l’alliance du candidat de droite Torino Panetta (1er avec 33% des voix) … avec la liste EELV d’Ali ID Elouali (3ème à 15% des voix).

Entre le spectre du COVID, l’abstention, la bataille sera donc serrée pour ces villes et pour l’ensemble des 4853 communes qui devront repasser par les urnes le dimanche 28 juin. Notre regard sera porté sur ce département.

Résultat du second tour à Valenton

source ministère de l’intérieur

A Gentilly : la maire communiste peut sauver son poste en s’alliant aux écologistes.

Patricia Tordjmann, maire sortante de Gentilly, secouée au 1er tour dans une campagne rythmée, est arrivée en tête au premier tour des élections municipales 2020 (avec 37% des voix) devant la liste dissidente (EELV) de Nadine Herrati (2ème avec 19%). Cette dernière a mis de côté les querelles pour finalement se rallier à la maire sortante, pour une liste d’union de la gauche, qui devrait permettre de remporter les élections dans une quadrangulaire.


A propos de Alexis

Président - Fondateur d'OTORADIO et de l'association Radioweb Banlieue Sud, Depuis 2006, présente Culture & Découverte et diverses émissions (locale, politique, voyages, sciences) Animation également des émissions exceptionnelles en direct et en public (jeu radio, fête, salon, festival)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.