Municipales 2014 : rencontre avec VOUS !


Culture locale spéciale chroniques municipales à Arcueil, Gentilly, Montrouge et Châtillon

1625473_262165353961485_236781466_n

Micro-trottoir réalisé par Sylvie et Ronan

A écouter du jeudi 20 au dimanche 23 mars 2014, tout au long de la journée

A l’occasion des municipales 2014, je suis allé faire un tour dans différentes villes de la banlieue sud de Paris. J’y ai réalisé un micro-trottoir avec des avis différents.  Au fur-et-à-mesure des interviews, j’ai pu rencontrer des personnes qui sont attachés à leur ville, d’autres qui ne faisaient que vivre là.

Tout d’abord, je suis allé à Châtillon, dans les Hauts-de-Seine où j’ai rencontré Lucie, à la sortie du métro “Châtillon-Montrouge” mais qui ne se sent pas du tout concernée par la ville où elle habite. Pour elle, elle “vit juste ici”. Alors je suis allé un peu plus loin pour trouver une citoyenne qui pourrait me parler un peu mieux de Châtillon et j’ai rencontré Isabelle, 45 ans qui travaille en tant qu’agent de service spécialisé dans les écoles maternelles. Isabelle connaît bien sa ville puisque cela fait longtemps qu’elle y vit. Selon elle, la ville informe ses habitants plutôt bien grâce à un magazine mensuel. De plus, Châtillon met à disposition, toujours d’après elle, beaucoup de services publiques.

Je suis aussi allé faire un tour du côté de Montrouge, qui est juste à côté. Beaucoup de monde m’a parlé de la ville comme Anaïs qui a 18 ans et qui ne se “sent pas encore concernée par tout ça” à savoir les élections municipales, et Yann, un père de famille qui aime emmener ses enfants à des événements qu’organise la ville. Mais il fait aussi des sorties au théâtre par exemple et pense que Montrouge n’est pas si mal sécurisé que cela.

Comme m’a dit Louis, 70 ans, retraité et vivant à Gentilly pendant l’une des interviews : “Même si les gens votent blanc, le principal c’est de voter”, pour lui c’est important tout comme le nettoyage des rues ou la sécurité qui selon lui ne sont pas au top à Gentilly. Malika elle pense que oui, la sécurité est de mise, ou du moins, elle ne se sent pas in-sécurisée à Gentilly. Et puis l’avis de Myriam qui fait partie d’une association.

Et comment passer à côté de la ville d’Arcueil, ville dans laquelle est installée Otoradio.com ! Ma visite fut brève mais intense, beaucoup d’avis, beaucoup de messages laissés aux candidats au municipales d’Arcueil comme celui de Jeanine qui a 56 ans et qui voudrait qu’ils se présentent un peu plus dans les villes, qu’ils soient plus disponibles pour les habitants. Quant à Kévin, 20 ans, ce qu’il reproche à sa ville, c’est de ne pas être assez attractive pour qu’il y reste le weekend.

Micro-trottoirs à Cachan et Bagneux

Retrouvez également les micro-trottoirs des habitants lors des débats des élections municipales de Cachan et de Bagneux (Marie-Hélène amiable / Olivier Sueur).

Avec :
– Pour Cachan : Caroline, Stéphane, Bernard, Cyril, Omar, Bensalem, Claudine, Eugenia, Sébastien, Michel, Alexandre, Julien, Marwen et Ali
– Pour Bagneux : Adil, Bernard, Manuel, Marc, Marie-José, Mohammed, Monique, Luc, Jean Kevin, Pascal, Karima, Willy, Ralph…


A propos de Ronan VILLANNEAU

Ronan est né le 29 juin 1993 à Niort dans le Poitou-Charentes. Il montre très vite un goût affirmé pour le théâtre et le divertissement. A 15 ans, il est stagiaire pendant deux mois à RTL2 à Niort ce qui l'amène à faire trois ans en tant qu'animateur sur une radio locale associative située en Deux-Sèvres : la Radio D4B. Après avoir obtenu son Bac Littéraire en option Anglais Renforcé, Ronan quitte Niort pour Paris et intègre une société de casting sauvage pour le public des émissions de télévision. Il y est assistant d'émission, notamment pour les émissions de Stéphane Bern, Yann Barthès ou encore Thierry Ardisson. Puis, en Janvier et Février 2014, il est stagiaire en tant qu'attaché de production pour l'émission Comme à la Maison présenté par Aïda Touihri et France Bleu Midi Ensemble présentée par Daniela Lumbroso sur France Bleu Réseau. Actuellement, il est chroniqueur sur Oto Radio, la webradio de la banlieue sud de Paris. Il y interview des personnalités pendant quinze minutes tous les premiers et tous les derniers samedis du mois à 10h15 et 20h15.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.