News

La pelle du 18 juin 2010 des bleus (World cup South Africa)

La crise des joueurs de l’équipe de France en coupe du monde 2010

60 ans après l’appel du 18 juin 1940 par le Général de Gaulle, on ne retiendra pas le lancement du mouvement de Dominique De Villepin, auto-proclamé Président de son parti. (Chronique de Didier Porte dans Le fou du roi sur France Inter, lundi 21 juin)

On se souviendra du jour où l’équipe de France a sombré au mondial de football en Afrique du Sud.

L’histoire des bleus n’aurait même pas dû commencer si Thierry Henry n’avait pas triché par la « main de Dieu », et devenu ainsi le bourreau de l’Irlande dans le match des barrages des éliminatoires. Sur France Inter, dans la revue de presse du matin, le chroniqueur Bruno Duvic revient sur le message d’un internaute Italien, un brin moqueur : la France, « Égalité, fraternité, éliminée ». Et ce ne sont pas que les Irlandais et les Italiens qui raillent, la France devient « la risée du monde entier » selon la réaction de Jean-Pierre Papin toujours sur France Inter.

Dans Libération, ce lundi 21 juin, le titre à la une est bien choisi aussi « Le footoir ». Dans Métro, le journal gratuit titre « Flop Story » pour retracer le week-end de l’équipe de France qui s’est transformé en un mauvais show de téléréalité.

Et tout a dégénéré par la couverture du journal L’équipe (samedi 19 juin), et l’insulte crue révélée à la une :
«Va te faire enc…, sale fils de p… !» (sans les points de suspension)
Nicolas Anelka à Raymond Domenech à la mi-temps de France/Mexique (0-2) le 17 juin

Couverture de L'équipe (samedi 19 juin 2010)

Couverture de L’équipe (samedi 19 juin 2010)

La fronde des joueurs

Le scandale éclate le dimanche 19 juin,  avec l’incroyable putch de l’équipe. Les joueurs font grève et refusent de s’entraîner pour protester contre l’exclusion d’Anelka pour ses propos envers le sélectionneur : « Anelka parti à la Trappe » (Trappes étant la ville originaire de N. Anelka). La une virulente, encore une fois de L’équipe, avec ce titre ironique « La France en car » (lundi 21 juin) mais pas en quart de finale (les joueurs sont restés cloitrer dans leur bus au lieu de s’entraîner).

Les commentaires fusent de toute part : le fiasco, la fronde, la mascarade (citée par Domenech lui-même, mais avec un jour de retard).

La page est maintenant tournée car la France est éliminée du tournoi (défaite pour son dernier match de poule contre l’Afrique du Sud, 1-2, mardi 22 juin). Cependant, on peut s’attendre à des révélations sanglantes dans les prochains jours…  Affaire à suivre jusqu’à l’arrivée de Laurent Blanc, nouveau sélectionneur de l’équipe de France.

Attention, ce n’est que du foot. Comme le dit Emmanuel Petit (lundi 21 juin sur France 3), ne soyons pas dupe sur les propos démagogique et le soudain engouement des politiciens en place qui utilisent cette crise pour masquer la vraie crise économique et sociale du pays. (voir la satire des Guignols de l’info sur Canal+, du 21 juin avec comme équipe-type : les membres du gouvernement !)

Billet d’humeur d’Alexis sur le chaos du football français, à écouter dans Culture & Découverte ce mercredi 23 juin

Alexis

juin 22nd, 2010

One comment

One Comment

  1. Pingback: Football féminin de Bagneux (Hauts-de-Seine) : rencontre avec le Président de la section du COMB (92)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *