Chroniques

La caricature, marqueur de mémoire

OtoCultures, la chronique des arts modernes et de la culture populaire

Présentée par Romain

A écouter cette semaine dans l’émission Culture & Découverte

Chronique #4 – spéciale caricature.

Dans ce numéro spécial, Otocultures s’intéresse au genre de la caricature. Qu’est ce qu’une caricature ? Pourquoi les caricatures marquent-elles à ce point nos mémoires ? Certaines d’entre-elles sont devenues si connues, qu’elles ont fini par devenir le symbole d’une époque.

Encore aujourd’hui, malgré le grand nombre d’images disponibles, la caricature garde une place privilégiée dans notre imaginaire. Les Guignols en sont un bon exemple. Qu’est-ce qui fait la spécificité de la caricature ?
La réponse tout de suite dans Otocultures .

3 exemples illustrés

La Une de Hara-Kiri du 16 Novembre 1970 qui provoqua l’interdiction de l’hebdomadaire :

1041588-bal-tragique-a-colombey-1-mort

Le dessin de Caran d’Ache pour illustrer la tension autour de l’Affaire Dreyfus, publié dans Le Figaro du 14 Février 1898 :

Caran-d-Ache--Un-diner-en-famille-1898

Quand François Hollande inspire les Guignols de l’info (sur Canal +), cela donne une parodie de Papaoutai de Stromae en Emploioutai ?

 

Romain

février 8th, 2015

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *