Culture locale sur ... Arcueil

L’agenda culturel sur Arcueil et l’ensemble de la banlieue sud

Emission À l’air d’été, vendredi 29 juin

Présentée par Emile Rabaté

Pendant le mois de juillet, retrouvez tous les vendredi à 19 heures l’agenda culturel de vos sorties en banlieue sud.

Rediffusée tout ce week-end.

L’émission se décompose en trois temps : un reportage revenant sur un événement de la semaine passée ; l’agenda culturel de la semaine à venir ; et une carte postale sonore en provenance de la banlieue sud.

Au sommaire de cette première édition, un atelier théâtral à la maison de retraite de Gentilly, le Brésil et l’Afrique à portée de vélo, ainsi qu’une immersion dans l’atelier de moulage Lorenzi à Arcueil.

Samedi dernier, la compagnie de la Feuille d’or présentait la restitution d’un atelier mené tout au long de l’année dans trois maisons de retraite du Val de Bièvre. Les résidents de Gentilly, de Cachan, et de l’Hay-les-Roses. Le résultat est un patchwork poignant des mémoires de 25 participants volontaires. Une manière pour Dany Toubiana, qui met en scène ce spectacle, de rappeler que le regard que porte la société sur les personnes âgées est souvent erroné.

Côté sorties, le théâtre Aleph d’Ivry-sur-Seine joue « Les Porteurs d’eau », vendredi 29 juin à 21h30. Un conte militant sur le thème de la lutte pour la préservation de nos ressources naturelles.

Samedi, Villejuif et Cachan vibreront aux rythmes du Brésil et de l’Afrique. Les deux villes accueillent respectivement le festival Latina 94, dans le parc des Hautes Bruyères, et une soirée africaine, au Centre socioculturel Cousté.

Pour terminer le week-end au soleil, rien de tel qu’une petite balade entre Gentilly et Arcueil, par la promenade de l’acqueduc qui a ouvert ce jeudi.

Emile

juin 28th, 2012

3 comments

3 Comments

  1. MimiSF says:

    Bravo!Belle premiere! J’aime le choix des musiques et des ambiances sonores: on s’y croirait!

  2. plaz says:

    Belle variété au programme d’un week-end, et je « retiens la dame Corse dans la pièce qui dit à son homme « Ne va pas travailler on va perdre de l’argent », comme quoi les séniors savent vivre. En tout cas touchant reportage ainsi que l’atelier de moulage et son « chien qui gueule ». Merci de nous faire savoir ce qu’il se passe autour et de nous faire partager ton amour pour les gens.

  3. alexis says:

    Bon début pour cette première. Bravo Emile pour ce magazine culturel attrayant.
    J’ai bien aimé l’ambiance sonore dans le site de moulage de Lorenzi à Arcueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *